*******

7 avr. 2013

Les films doux

Les films doux, ce sont ceux dans lesquels je me suis pelotonnée comme dans une étoffe soyeuse, un cocon rassurant. Dans ce premier billet, je vous parle de deux films (ainsi que des livres) qui ont fait écho en moi et m'ont profondément marquée.
Je devais avoir quatorze ou quinze ans lorsque j'ai lu pour la première fois le livre « La nostalgie de l'ange ». J'ai à présent vingt-et-un ans et il demeure un livre merveilleux, écrit d'une plume fabuleuse. J'avais été un peu décontenancée par le sujet. L'histoire, c'est celle de Susie Salmon, assassinée à l'âge de quatorze ans. Elle n'est plus sur Terre et pas encore au Paradis, elle se retrouve dans « l'horizon bleu » et c'est depuis cet entre-deux qu'elle tournera les yeux vers sa famille et ses amis, contraints de poursuivre leur vie, leur survie, après qu'elle ait quitté le monde des vivants. Elle sera encore avec eux pendant plusieurs années, n'ayant pas tout à fait disparu, n'étant pas complètement partie. Elle observera le vide, le long cheminement du deuil, la lente cicatrisation de la blessure qu'a causée sa perte avant qu'elle puisse trouver la paix et partir définitivement.
Il ne m'avait fallu qu'à peine une nuit, ainsi qu'une matinée (je me souviens encore avoir fini ma lecture en prenant mon petit déjeuner), pour le lire. Une fois ouvert, j'avais oublié tout ce qui m'entourait et il m'aurait été impossible de le refermer sans connaitre la fin. Je n'avais jamais été autant transportée par un roman avant celui d'Alice Sebold. Je m'étais laissée porter par sa plume délicate et si poignante, par tous les petits détails décrits à la perfection, les sentiments transmis très finement, avec profondeur et justesse. Tout cela m'a beaucoup touchée, bouleversée au plus profond de moi et m'a marquée pendant des années.

J'appréhendais de voir l'adaptation de ce livre qui m'avait tant chamboulé, j'avais peur d'être déçue, de ne pas ressentir les mêmes émotions qu'à la lecture. Et puis finalement, j'ai éprouvé les mêmes sentiments en regardant le film. Il est fidèle au roman, tout est raconté sans violence outrancière ni sentimentalisme. J'ai aimé cette délicatesse, cette pudeur, cette façon de révéler avec force l'essentiel comme les petits détails, cette manière de ne rien cacher et en même temps de rester en retrait, de conserver une distance. J'ai trouvé ça émouvant et d'une sensibilité rare.

Le livre comme le film amènent à s'interroger sur la vie, sur la mort, sur l'hypothétique après et je crois que cela m'a fait du bien. J'en suis ressortie rassurée, soulagée, libérée, un peu comme une catharsis. Si tous les deux m'ont fait pleurer, ils insufflent par-dessus tout une si forte si intense envie de vivre, de profiter pleinement de chaque instant, de chaque minute.

Dès les premières pages, j'ai su que j'allais aimer le livre. Éliette Abécassis possède une plume merveilleuse, dotée d'une incroyable justesse. Elle m'a laissé quelques phrases à l'évidence poignante, si précieuse, qui a résonné en moi. La sensibilité de l'auteur m'a touchée, j'ai été fortement saisie par la délicatesse des ressentis, des émotions, par la finesse et la profondeur des pensées. Le roman est court mais à la fin, j'étais comblée et sûrement un peu secouée et bouleversée aussi.

J'ai aimé l'adaptation du livre, l'histoire est traitée d'une manière un peu différente, plus légèrement peut-être mais elle demeure assez fidèle. L'esthétique soignée et la poésie qui s'en dégagent m'ont aidé à glisser doucement dans le film. Il se révèle imprégné de tendresse qui m'a beaucoup attendrie. A l'image du livre, on raconte la grossesse, la maternité et ce qui en découle, sans impudeur ni mièvrerie, c'est abordé finement, avec une subtilité sensible et vraie.
Vous l'aurez compris, je vous conseille chaudement de lire les livres de Éliette Abécassis et/ou de Alice Sebold ainsi que de regarder leur adaptation !

28 commentaires:

  1. Je n'en ai vu aucun, mais promis, à la fin des partiels je rattrape mon retard!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bon choix :D J'espère qu'ils te plairont !

      Supprimer
  2. The Lovely Bones est trop bien <3

    RépondreSupprimer
  3. Oh The Lovely Bones <3 j'ai pleuré comme une crotte quand je l'ai vu c'est vraiment un film que j'adore, rien que les couleurs nous transporte. Je ne savais pas que l'histoire venait d'un livre il faut que je le trouve absolument! Merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh si le film t'a plu il y a de grandes chances que le livre te ravisse ! C'est un petit bijou :)

      Supprimer
  4. J'ai vu The Lovely Bones il y a quelques mois et j'ai clairement adoré ; je vais tâcher de me procurer La Nostalgie de l'Ange rapidement, histoire de replonger dedans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras, c'est un superbe livre. En tout cas je l'ai trouvé fabuleux. Tu me diras ce que tu en as pensé ?

      Supprimer
  5. J'ai tout simplement adoré La Nostalgie de l'Ange, l'ayant probablement dévoré aussi vite que toi. C'est un livre que je ne me lasse pas de relire dès que je ne sais plus quoi lire et que j'ai besoin de me retrouver un petit peu. J'appréhendais l'adaptation cinématographique mais j'ai été agréablement surprise. Ils ont bien retranscrit l'émotion et la beauté du livre. Bref, je ne me lasse pas de relire ce livre et de revoir ce film.

    Par contre, petite question hors sujet : quelle est l'écriture que tu as utilisé pour écrire "The Lovely Bones" ou "Un Heureux Evènement" parce qu'elle est superbe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça, j'aime le relire quand j'ai besoin de me retrouver aussi. Il me fait tellement de bien, je crois qu'il m'apaise. Il me réconforte. ♥

      Pour la police, il s'agit de Lavanderia regular :)

      Supprimer
  6. Je n'ai vu ni l'un ni l'autre mais ils ne me tentent pas trop, ce n'est pas trop mon genre :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que si on aime pas le genre, ils pourraient sembler soporifiques, mais quand on aime on est transporté :)

      Supprimer
  7. Ton blog est magnifique jolie hirondelle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Onee-Chan ! <3
      (Dis, ça me fait plaisir que tu me laisses un petit mot. Je connais ton blog depuis que je me suis inscrite sur Hellocoton et je te lis toujours :)).

      Supprimer
  8. J'ai adoré Lovely Bones mais je ne savais pas que c'était un livre au départ. Hop! Dans ma liste "à lire". Merci =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir :) N'hésite pas à partager ton avis ensuite ;)

      Supprimer
  9. J'ai vu le 2ème en film et je file voir le 1e sur tes conseils ;)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  10. J'ai vu ces deux films et les deux m'ont bouleversées.
    "The Lovely Bones", j'ai senti la détresse de la famille et des amis, mais celle aussi de Susie et son combat pour que le meurtrier soit reconnu, toutes ses heures qu'elle passera à veiller sur sa famille, à les guider en quelque sorte sur le chemin de la vie.
    Avec "Un heureux événement", j'ai compris à quel point une femme pouvait être bouleversée par l'amour, par l'attente de cet enfant et par les changements dans une vie de femme quand on devient maman.
    Pour ces deux films, j'ai pleuré, j'ai ri.
    J'espère avoir le temps de lire les livres bientôt. Je me suis procurée "The Lovely Bones" en version anglaise et j'attends d'avoir le temps pour pouvoir m'y plonger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les livres sont vraiment merveilleux, j'espère qu'ils te raviront autant que moi *_* En version anglaise ça doit être bien plus chouette à lire !

      Supprimer
  11. J'avais été voir The Lovely Bones à sa sortie au cinéma, et il m'avait énormément touchée (comment peut-il en être autrement, de toute façon ?) par son histoire tragique, mais surtout par la manière dont elle est racontée, la légèreté avec laquelle le sujet est abordé malgré son caractère horrible. J'avais aimé le point de vue pris, qu'on n'en fasse pas des tonnes, la simplicité. J'ai lu le livre l'année dernière, et bien qu'il m'avait lui aussi émue, il m'a marquée beaucoup moins que le film.

    Quant à Un Heureux Evénement, j'avais tout simplement adoré le film, que j'ai vu lui aussi au cinéma. L'harmonie parfaite entre Louise Bourgoin et Pio Marmaï m'avait époustouflée, l'histoire était "racontée" avec un tel réalisme, alliant moments de rire et moments plus graves, qui amènent à se poser des questions. Je pense que ce film fait partie des films que j'ai préférés, et j'ignorais qu'il s'agissait d'une adaptation, pour le coup merci, j'essaierai de le lire prochainement.

    D'ailleurs c'est rigolo, j'ai sur mon blog deux articles consacrés aux mêmes titres, ahah.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vraiment été bluffée par la plume d'Éliette Abécassis... après ce n'est que mon avis mais je trouve ça assez extraordinaire d'arriver à ce point de justesse dans l'écriture. Alors, si tu as été séduite par le film je te conseille naturellement de lire le livre, j'espère que tu ne seras pas déçue ! :)

      Comme tu l'as justement dit Alice Sebold ne cherche pas à arracher les larmes du lecteur, les larmes coulent spontanément... Plusieurs fois au cours de ma lecture je n'ai pas pu m'en empêcher. Elle aussi arrive à toucher, à émouvoir, mais avec beaucoup de pudeur et de retenue dans les mots.

      Supprimer
    2. Je reviens te répondre trèèès tardivement, ce n'est pas que j'ai mis du temps à lire le livre, au contraire, mais plutôt que mon ordinateur m'a fait faux bond pendant plus d'un mois.

      En effet, Eliette Abécassis a une écriture très poignante, l'histoire est vraiment juste, comme tu le dis. Pour le coup j'ai été un peu déstabilisée, car si le film comporte une partie assez triste et lourde de sentiments plutôt négatifs, il est aussi très drôle est assez optimiste, alors que je n'ai pas retrouvé cet optimisme dans le livre. Le roman est bien plus noir, plus profond aussi, et m'a vraiment saisie parce qu'il m'a semblé très, très juste, ça donne beaucoup à réfléchir sur les implications de la maternité et de la parentalité en général. Même si le roman est une histoire particulière et non pas universelle, ça pose énormément de questions...
      Merci pour le conseil, j'ai vraiment beaucoup aimé cette lecture !

      Supprimer
    3. Merci pour ton avis ! :-))
      Tu rejoins assez le mien. Effectivement, le roman est plus noir, il m'a profondément destabilisée. Ce qu'il dévoile est si poignant et si juste, c'en est renversant. C'est le reflet d'une réalité, pas celles de toutes les vies mais il donne à réfléchir.

      Je suis contente que tu aies apprécié le livre :-)

      Supprimer
    4. Merci à toi de m'avoir indiqué le livre :)

      Supprimer
  12. Je vais me procurer ça très très rapidement. :) Je sens déjà que ça va me bouleverser, mais que ça ne sera pas négatif. :)

    Merci de toujours tout partager. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que ça ne sera pas négatif ;) Ce genre de films fait du bien je trouve, en tout cas personnellement. (Bien que je sois très² sensible et qu'un petit rien peut m'émouvoir énormément... Bouleversant c'est bien le mot qui convient pour les qualifier, surtout The Lovely Bones <3)

      Supprimer
  13. Ah mais ce film je l'ai adoré !!
    Han ça me donne envie de le revoir maintenant !

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour votre visite, j'espère que ce billet vous a plu ! N'hésitez pas à me laisser un commentaire afin de livrer vos impressions ou de me poser une question, j'y répondrai avec grand plaisir ! ♥